Sélectionner une page

Vous aimeriez communiquer sur les services et/ou les produits de votre entreprise mais vous ne savez pas à quel professionnel vous adresser ? Imprimeur ? Agence de communication ? Graphiste ?

Dans cet article j’aborde les principales raisons de faire appel à un professionnel du graphisme, en définissant ce qu’est un graphiste freelance, comment le choisir et quels sont les avantages qu’il peut vous apporter.

Qu’est-ce qu’un graphiste freelance ?

Pour commencer il convient de définir de manière globale ce qu’on appelle un graphiste, et dans un second temps s’attarder sur la particularité du statut de « freelance ».

Si lorsque vous entendez « graphiste » de nos jours vous pensez à un type ou à un fille qui porte de grosses lunettes, met des chemises à carreaux et qui a été élevé par le club Dorothée… vous n’êtes pas si loin de la réalité ! MAIS…

Dans les faits, le terme graphiste (ou infographiste, c’est un graphiste qui travaille à l’aide d’outils numériques) désigne de façon générale un professionnel de la communication qui traduit visuellement le message que son client souhaite faire passer à la cible visée. Il s’agit de créer, de choisir et d’allier harmonieusement des formes, des images, des couleurs et des polices de caractères pour composer des visuels qui seront ensuite destinés à l’impression sur différents supports (flyers, cartes de visites, plaquettes commerciales etc.) ou au web.

Freelance = le choix de l’indépendance

Le graphiste évolue dans un milieu naturel très varié, on le retrouve en agence de communication, dans les imprimeries, parfois au sein du service communication d’une grande entreprise ou d’une municipalité mais l’espèce qui nous intéresse en l’occurence est le graphiste indépendant, aussi appelé freelance.

Plutôt solitaire, il vit parfois en meute dans les espaces de co-working ou en se joignant à un collectif d’indépendants. Comme ses congénères, il s’abreuve de café ou de thé durant la journée et se nourrit de baies et de fruits secs qu’il trouve agglutinés sur des barres de céréales bio vendues par 3 à un prix scandaleux.

Si il a choisi de ne pas ou de ne plus travailler sous les ordres d’un supérieur hiérarchique ça n’est pas par pur rejet de l’autorité mais bien par désir d’indépendance et de liberté ou plus tristement parce qu’il débute et n’a pas trouvé de poste en CDI.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser son temps de travail hebdomadaire est supérieur celui d’un salarié car il ne compte pas ses heures.*
Liberté ne veut pas dire insouciance !

* Cette affirmation n’est basée sur aucune étude est n’est que le fruit d’un ressenti totalement subjectif et a pour seul objectif de valoriser les graphistes.

Tous les graphistes ont en commun la maîtrise des outils de création graphique

Le socle commun des graphistes consiste en l’apprentissage de l’utilisation des logiciels professionnels de traitement de l’image ou de texte. Pour les plus connus : Photoshop (traitement de l’images), Illustrator (dessin vectoriel), Indesign ou Quark XPress (traitement de texte), After Effect (animation) et XD (Webdesign). Il en existe bien d’autres dont les fonctionnalités couvrent les besoins des professionnels.

 

icones adobe

 

Il existe différentes spécialités dans le domaine graphique

Si le mot voiture désigne à la fois une Peugeot 208 et une Porsche 911, le mot graphiste englobe également plusieurs spécialités que l’on peut distinguer ici sans toutefois désigner qui est la Peugeot et qui la Porsche, a chacun son utilité.

  • Graphiste Print,
  • Graphiste Web,
  • et Motion Designer

Il est possible pour un graphiste de maîtriser plusieurs compétences à la fois, c’est assez pratique pour répondre à plusieurs besoins cependant l’expérience et le talent favoriseront naturellement l’une de ces disciplines.

Pour faire simple :

Le Graphiste Print est spécialisé dans la production de visuels destinés à être imprimés, quel que soit le support.

Le Graphiste Web ou Webdesigner peut produire des images, concevoir le design d’un site web et selon les cas proposer la création complète d’un site internet. On distingue également l’UI Designer qui traite l’Interface Utilisateur et l’UX Designer qui lui se concentre sur l’Experience Utilisateur.

Le Motion Designer réalise des créations graphiques animées en 2D ou en 3D.

Comment choisir un graphiste freelance ?

Si vous avez lu les interminables paragraphes précédents vous savez déjà qu’il existe plusieurs spécialités dans le graphisme.

Quel est votre projet de communication ?

Pour répondre à la question « comment choisir un graphiste freelance ? » il faut d’abord déterminer la nature de votre projet. En fonction de quoi vous saurez si à priori vous avez besoin d’un graphiste orienté print, web ou d’un motion designer.

Ai-je besoin d’un graphiste près de chez moi ou est-ce que je peux collaborer à distance ?

Si par hasard votre entreprise se trouve à Lyon ou en région lyonnaise et que votre besoin relève des compétences d’un graphiste print ou web, la réponse est simple : contactez ALIFCOM

Sinon, deux cas de figure se présentent : Vous aimez avoir une discussion en face à face avec votre graphiste, la proximité géographique vous rassure et vous voulez être certain en lisant dans ses yeux qu’il comprend bien vos demandes. Vous souhaitez peut-être même qu’il vienne travailler dans vos locaux pour faciliter les échanges avec les membres de votre équipe. Il vous faut un freelance local.

Vous préférez le téléphone et la visio-conférence, les e-mails vous suffisent, vous avez l’habitude de travailler avec des graphistes et une relation de confiance a déjà été établie ? Alors un freelance nomade pourra vous accompagner où qu’il se trouve sur la planète, à condition de convenir de plages horaires communes pour communiquer.

Regardez son portfolio/book, ses réalisations

Les graphistes ont chacun leur style, leur patte, elle peut être subtile ou franchement reconnaissable, dans le pire des cas ce sont de vulgaires copieurs sans aucune personnalité.

Lorsque vous prenez contact avec un ou une graphiste, demandez à consulter ses réalisations pour avoir un aperçu de son univers, pour savoir si son style vous parle, si vous aimez ses créations ou si au contraire vous n’y trouvez rien d’enthousiasmant. Il se peut qu’il ait déjà réalisé un projet similaire au votre ou qu’il soit exactement en phase avec votre univers.

Si vous avez à faire un graphiste débutant, il pourra vous présenter des projets personnels ou fictifs pour vous montrer ce qu’il est capable de réaliser.

Le feeling

Il existe un aspect non négligeable de la relation graphiste-client qui est déterminant pour la réussite la collaboration : le feeling !

Fiez-vous à vos sentiments. Le courant passe-t-il entre vous ? lui faîtes-vous confiance ? Vous paraît-il percutant ? Si la réponse est non, ce n’est pas la peine d’aller plus loin.
Hé ! il se peut que ce soit vous qui n’inspiriez pas confiance, qu’est-ce que vous croyez !

Appréciez sa créativité

La matière première du créatif c’est avant tout ses idées. Et ce n’est pas tout d’en avoir encore faut-il qu’elles soient exploitables et qu’elles constituent une réponse à un problème graphique posé. Le graphiste se doit d’être force de proposition et apporter au client des idées auxquelles il n’aurait pas pensé tout seul ou encore sortir des évidences.

 

Quels sont les avantages de faire appel à un freelance ?

Ça ne vous paraît pas encore évident alors voici quelques exemples :

Le freelance est plus disponible

Même si ce n’est pas une raison pour l’appeler un dimanche à 22h, le graphiste freelance, quand il est bien organisé, sait se rendre disponible et réserve une partie de son temps pour échanger avec ses clients. Il est réactif et peut gérer une urgence plus facilement qu’une grande agence qui, elle, serait obligée de mobiliser plusieurs acteurs et bouleverser les planning en cascade.

Le freelance est souvent moins cher qu’une agence

Les frais de fonctionnement d’une agence de communication ne sont évidemment pas comparables à ceux d’un graphiste qui travaille de chez lui ou qui dispose d’un bureau pour accueillir ses clients. Cela se répercute immanquablement sur la facture finale. Ceci-dit lorsque vous faites appel à une agence c’est pour une obtenir prestation bien plus large qui nécessite l’intervention de plusieurs experts dans des domaines complémentaires tels que des spécialistes du marketing, des photographes etc. et la différence de tarif ne s’explique donc pas seulement par les frais qui sont engendrés.
P.S. L’étonnante contradiction qui résulte de ce paragraphe s’explique par une volonté de ne pas me fâcher avec les agences car elles constituent une formidable opportunité de développement pour le graphiste que je suis, à bons entendeurs…

Quels sont les tarifs d’un graphiste ?

Quel que soit son niveau, débutant, intermédiaire ou expert, un créatif sérieux ne se brade pas et lorsque vous lui demandez un devis, assurez-vous que le prix affiché correspond au prix du marché car si le tarif est trop bas attendez-vous à un résultat à la hauteur de ce que vous êtes prêts à payer.

D’une part, pratiquer un tarif très bas ne lui permet pas de vivre de son activité et il ne peut donc s’y consacrer pleinement. D’autre part, plus il devra passer de temps sur un projet mal payé plus le risque que sa motivation diminue est élevé. C’est universel, qui a envie de s’éterniser sur un projet mal vendu ?

Pour vous donner une fourchette, le tarif journalier d’un graphiste print ou web oscille entre 250€ H.T. pour les moins disants et 500€ H.T. ou plus selon l’expertise, la complexité de la demande et surtout de la valeur que le graphiste peut vous apporter.

Un designer graphique ajoute de la valeur à l’image votre entreprise

Quand vous choisissez de travailler avec un professionnel c’est pour obtenir un résultat professionnel. C’est PRO ! c’est la première impression qui vous saute aux yeux. Lorsqu’il s’agit de votre image, vos clients doivent percevoir votre positionnement à travers votre communication. Comment souhaitez-vous être perçu par vos clients ? Quel est le message que vous souhaitez communiquer ? A qui l’adressez-vous ? Le travail du designer c’est de traduire visuellement les réponses à ces questions.

Le design pour vous différencier de vos concurrents

Pourquoi pensez-vous que les industriels de l’agro-alimentaire misent autant sur le packaging de leur produits ? Parce que les clients prêtent une attention particulière à ce détail ! A tel point que certains ne portent leur choix que sur cet élément. Prenez deux produits identiques en tous points, embellissez simplement le packaging de l’un par rapport à l’autre et vous aurez doublé ou triplé sa valeur perçue. C’est aussi valable pour vos outils de communication, ils sont le reflet de l’image de votre société et revêtent donc un caractère stratégique, ne les négligez pas.

Pour conclure cet article, je dirais que travailler avec un graphiste freelance c’est déjà l’assurance d’avoir une communication professionnelle et cohérente. Une fois que vous avez trouvé LE ou LA graphiste qui comprend votre activité et qui sait faire le lien entre les attentes de vos clients et vos produits et/ou services, veillez à bâtir ensemble une relation sur le long terme. Enfin choisissez un ou une graphiste qui se respecte et qui connaît la valeur de son travail parce que payer un service à hauteur de sa valeur vous rapportera toujours plus que ce qu’il ne vous coûte.

Avez-vous trouvé ce contenu intéressant ?

Notez-le ! Cela m'aide à proposer du contenu de qualité.

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Ce contenu vous a plu...

Suivez-moi sur les réseaux sociaux.